Événements

Les écrits d’Août

Créée par quelques personnes habitant Eymoutiers, l’association « Les écrits d’août » organise depuis plusieurs années, avec le soutien de la municipalité, des manifestations autour de l’écrit. Nous y étions conviés cette année, le 18 août, pour parler de notre maison d’édition. La rencontre fût fructueuse. Merci aux organisateurs.

Éditeur ? Ça reste à voir

Le réseau intercommunal du pays Sostranien propose une table ronde sur le thème « Éditeur ? Ça reste à voir : rencontre avec les éditions On verra bien ». Cette table ronde se déroulera le jeudi 12 mars 2020 à 20 h, à la médiathèque René Chatreix de La Souterraine, en présence de Yann Fastier et Lionel Bussière.

Pépites en stock

À l’invitation de la librairie Les Oiseaux livres à Saint Yrieix, présentation d’On verra bien le 1er mars 2018, dans le cadre de l’opération Pépites en stock, organisée sur l’ensemble de la Nouvelle Aquitaine. On en trouvera ici le compte-rendu.

Pérochon

Le samedi 18 mars, nous participerons avec plaisir à une journée consacrée à l’écrivain Ernest Pérochon, dont nous avons réédité il y a deux ans « Les hommes frénétiques ».
La manifestation commencera par une lecture des « Contes des cent un matins » mise en scène par Jean Claude Bray à partir de 15h00 à la bibliothèque de St Méard, puis se poursuivra par une rencontre avec nous-mêmes à 16h00 au même endroit, et se terminera par un spectacle de Jean Claude Bray à 20h30 à la salle du Rouvereau à St Méard : « Babette et ses frères » (entrée 8 €). Venez Nombreux.

Mardi

Les Mardis de l’édition nous font l’honneur de nous inviter à une rencontre, où nous parlerons de l’activité d’éditeur, le mardi 7 février 2017 au café littéraire de la Bibliothèque Francophone Multimédia à Limoges, au 32 rue François Mitterand. Venez nombreux !

Lire à Limoges

C’est officiel, On verra bien sera présent à Lire à Limoges 2016 ! Nous y aurons même notre propre stand ! En plus des livres de notre catalogue, Yann y présentera son Guingouin : un chef du maquis (L’atelier du Poisson soluble, 2015)

Mais qui est Ernest Pérochon

Ernest Pérochon (1885-1942) fut avant tout un romancier du monde paysan. Instituteur, prix Goncourt 1920 pour Nêne, il s’attacha toute sa vie à évoquer les humbles de son pays natal, les Deux-Sèvres. La publication, en 1925, des Hommes frénétiques fait figure d’exception dans une œuvre que rien ne relie au « roman conjectural » et à la science-fiction.  Elle en est d’autant plus frappante, par la radicalité d’un texte auquel Pérochon attacha toujours une importance singulière, marque d’un pessimisme profondément ancré par la guerre toute récente et d’une méfiance envers une science dont l’homme ne saura pas se montrer digne.